Actualité

EN MARS, ENGAGÉS ENSEMBLE CONTRE L’ULTRA-TRANSFORMATION !

3 Mar 2022

En Mars, luttons ensemble contre l'ultra-transformation ! Découvrez comment évaluer le niveau de transformation de vos aliments grâce à Siga et (re)découvrez nos produits à marque Biocoop, conçus pour être plus sains mais toujours aussi gourmands !

Depuis quelques décennies, les aliments ultra-transformés ont peu à peu envahi les placards de nos cuisines. Ils sont composés d’ingrédients souvent déstructurés, reconstitués et truffés d’additifs.

Ces marqueurs d’ultra-transformation permettent d’obtenir des aliments peu onéreux, faciles à produire et à consommer. Or, selon plusieurs études, les marqueurs d’ultra-transformation seraient la cause probable de l’augmentation de maladies chroniques telles que le diabète, l’obésité ou l’hypertension.

Engagé pour une alimentation toujours plus saine, Biocoop s’appuie sur l’outil SIGA pour concevoir ses nouveaux produits à marque et reformuler les plus anciens en supprimant ou limitant au maximum les marqueurs d’ultra-transformation. À travers ce combat, Biocoop s’engage aussi à mieux informer le consommateur sur ce qu’il consomme au quotidien.

Manger sain tout en se régalant, c’est aussi ça une alimentation bio exigeante !

Le score siga vous connaissez ?

C’est un score qui évalue le niveau de transformation des aliments en prenant également en compte la potentielle toxicité des additifs et les impacts nutritionnels des déséquilibres en gras, sucres ou sels.  Siga classe les aliments sur une échelle allant de 1 à 7

Aliment non transformé : produit brut (pomme, poisson, viande, céréales…) qui peuvent être découpé ou pelé.

Ingrédient culinaire brut : sucres, farines, sel … ayant fait l’objet d’une traitement simple (cuisson, pressage…)

Produit transformé « équilibré » : C’est un produit brut cuisiné.  Il s’agit donc d’un mélange de siga 1 et siga 2 qui cuit, bouilli, frit, fermenté…  

Produit transformé « gourmand » : Il s’agit d’un produit SIGA 1 ou Siga 2 cuisiné mais qui présente un ou plusieurs déséquilibres en sucre, gras ou sel

Produit ultra-transformé « équilibré » : ne présente qu’un seul marqueur d’ultra-transformation et un profil nutritionnel équilibré. Leur consommation est à limitée

Produit ultra-transformé « gourmand » : un seul marqueur d’ultra-transformation mais avec un ou plusieurs déséquilibres en gras, sucre ou sel.

Produit ultra-transformé à éviter : Présente plusieurs marqueurs d’ultra transformation, des additifs potentiellement à risque. Leur consommation est à éviter.

Pour en savoir plus, consultez le site de Siga !

ET BIOCOOP DANS TOUT ça ?

Engagé dans la lutte contre l’ultra transformation, Biocoop met tout en œuvre pour concevoir de nouveaux produits plus sains mais toujours aussi gourmands ! Voici quelques exemples :

Nuggets

  • Recette au plus près du fait maison
  • Ingrédients de qualité sans marqueurs d’ultra transformation
  • Élaborés à partir de cuisses de poulets issus de nos groupements Paysan.ne.s Associé.e.s.
  • Cuisinés dans un bouillon d’épices
  • Chapelure croustillante

Yaourt

  • Sans ajout d’arômes
  • Utilisation de fruit, de jus et de lait entier pour apporter le goût et la gourmandise

Tofu

  • Utilisation de marinade pour toujours plus de goût

  • Sans marqueur d’ultra-transformation

  • Soja origine France issu d’une filière garantie sans OGM

Limonade

  • Substitution de l’arôme naturel par une huile essentielle de citron et de limette
  • Goût moins plus citronné

Gâteaux
Suppression ou évolution* :

    •  de l’arôme de vanille dans le chocolat
    • de l’amidon de blé
    • du sirop d’orge malté

* en fonction des produits

Céréales

  • Remplacement du sirop de riz par du miel
  • Suppression de l’extrait de vanille dans les pépites de chocolat
  • Remplacement des pépites de chocolat par des morceaux de chocolat

D’ici juin prochain, vous ne trouverez plus de produit à marque Biocoop avec un score siga 7.

Aujourd’hui environ 87% de nos produits sont classés de 1 à 6.

Cette révolution est le fruit d’un engagement et d’un travail de recherche conjoint entre la Coopérative et nos fournisseurs

Aliments ultra-transformés (AUT) :
comment en limiter leur consommation ?

  • Miser sur le fait-maison en cuisinant des produits frais et bruts.
  • Lire les étiquettes ! Dès que vous apercevez un ingrédient que vous ne trouvez pas dans votre placard, vous avez affaire à un AUT.
  • Ne pas se fier aux apparences et aux arguments santé et bien-être de certains aliments qui ne garantissent pas l’absence de marqueurs d’ultra-transformation.
  • Sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge car ils sont les premières cibles des aliments ultra-transformés (céréales, biscuits…).

Autres actus

AGENDA

Le 03 déc.

Angers Doyenné

202 atelier du Nichoir

Le 03 déc.

Angers Doyenné

Eco-Formations des Pays de la loire

Le 07 déc.

Angers Doyenné

Expo-vente Ardelaine

Le 09 déc.

Angers Doyenné

Bien manger pendant les fêtes