Actualité

VRAC versus EMBALLÉ

26 Fév 2024

OUI au VRAC pour faire des économies : d'aliments (on n'achète que ce qu'on souhaite consommer), économies d'emballages (moins de déchets individuels). Mais aussi économies du porte-monnaie :  la version VRAC versus Emballée est en moyenne 30% moins chère.
Comparatif sur 10 produits au 23 février 2024.

Produit Prix en VRAC Prix en EMBALLÉ Pourcentage d'écart
Arachide en coque 10.60€/kg 13.48€/kg -21.30%
Lentilles vertes 5.43€/kg 6.30€/kg -13.80%
Riz long blanc de Camargue 4.15€/kg 5.90€/kg -29.70%
Farine T80 Touchet 2.45€/kg 2.67€/kg - 8.20 %
Lessive Biocoop lavande bio 3.80€/litre 5.20€/litre -26.90%
Tamari 10.76€/litre 14.80€/litre -27.30%
Huile de colza locale 9.10€/litre 11.43€/litre -20.40%
Pépites de chocolat 17.30€/kg 26.60€/kg -34.90%
Petits flocons d’avoine 2.85€/kg 5.10€/kg -44.10%
Sucre de canne blond 3.45€/kg 4.47€/kg -22.80%
Amandes effilées 24.90€/kg 40.80€/kg -38.90%

 

Acheter en vrac permet de consommer la juste quantité, limiter le gaspillage alimentaire, produire moins de déchets, faire des économies, et ce, tout en consommant des produits de qualité. L'idée est d'adapter sa consommation à ses véritables besoins. Nos arguments :

  • Limiter le gaspillage alimentaire: Selon l'ADEME (Agence de l'environnement et se la maîtrise le l'énergie) le gaspillage alimentaire représente presque 30 kg de produits par an et par personne, dont 7kg encore emballés. En achetant en VRAC, on achète JUSTE la quantité voulue !
  • Produire moins de déchet : En France, ce sont 569 kg de déchets par personne et par an. Recourir au VRAC permet de diminuer très nettement sa quantité de déchet et inciter nos industriels à changer de pratiques.
  • Faire des économie : On n'achète que la quantité voulue (quelques grammes suffisent parfois et permettent de tester les produits). Un produit vendu en vrac est en moyenne 30% moins cher que son équivalent emballé.

 

A la CABA, ce sont entre 250 et 300 produits vendus en VRAC selon les saisons avec la possibilité de tarer son contenant sur nos balances pour éviter d'utiliser les sacs en papier, certes biodégradables ou recyclables mais à usage quasi unique. Un ensemble de contenants (bouteilles, bocaux, sacs en coton) sont en vente en magasins. 

En Chiffres :
Alimentaire : 22.5% du chiffres d'affaire de Biocoop
Non-alimentaire : 6% du chiffre d'affaires de Biocoop

Autres actus

AGENDA

Le 20 juil.

Angers Doyenné

La route des comptoirs

Le 26 juil.

Angers Doyenné

Présence Paul Gautreau