Actualité

Focus sur nos engagements !

12 Jan 2024

Consommer Biocoop, travailler chez Biocoop, produire pour Biocoop, c'est adhérer à des valeurs et à un modèle de vie plus respectueux. c'est favoriser une société qui ne rackette pas les producteurs mais rémunère justement leur travail. c'est opter pour une alimentation bio plus saine, préservant la santé et répondant aux enjeux d'aujourd'hui : climatique, de sauvegarde de la biodiversité ou de réponse au mal être paysan. Biocoop, entreprise militante, s'engage en faits et actes depuis bientôt 40 ans. Elle dit NON à ce qu'elle pense injuste et déraisonnable.
Du 17 au 23 janvier, nous affirmerons donc nos engagement (en partie bien sûr !) et les exposerons au détour des rues angevines et sur les réseaux (n’hésitez pas à les relayer) . Puissent les ruisseaux faire de grandes rivières !

Si Biocoop, c'est 1% du commerce alimentaire, c'est 12% du marché bio, 21 % du marché français du Vrac et 22% du marché  français du Commerce équitable. Autant dire, des actes concrets, pas de slogans un brin simulacres comme savent si bien le faire ces nouveaux imposteurs du marché de la distribution alimentaire.

Une aberration pour Biocoop : vouloir manger de tout toute l'année ! Nos magasins ne vendent que des fruits et légumes en respectant le calendrier de saisonnalité qui répond au cahier des charges de Biocoop et en s'adaptant aux changements climatiques.
Le respect des saison est inscrit dans l'ADN de Biocoop  pour des enjeux de réduction de l'impact carbone, de préservation de l'environnement et de lien à la terre.

L'agriculture conventionnelle comme la bio industrielle (depuis la nouvelle autorisation de juin 2023) produisent sous serres chauffées. Une tomate produite en France sous serre chauffée est responsable de 4 fois plus de gaz à effet de serre qu'une tomate importée d'Espagne et de 8 fois plus qu'une tomate produite en France en saison. Une aberration gustative, agronomique et environnementale ! Biocoop l'interdit dans son cahier des charges.

100% de nos produits commercialisés n’ont jamais pris l’avion. Biocoop privilégie le transport maritime, ferroviaire et ferroutage (rail-route) et sa flotte de camions au BioGNV. Mais surtout priorise l'approvisionnement origine France à 87% de ce qui est productible en France et sensibilise à la consommation "locavore" afin de diminuer notre empreinte carbone. Pomme plutôt que banane, orge torréfié plutôt que café !

Acheter en VRAC, c'est moins de gaspillage alimentaire, moins de déchets d'emballages et des produits moins chers qu'en emballé (jusqu'à 30% !). Biocoop pèse 1% du commerce alimentaire en France mais 21 % du VRAC ! Une posture pionnière que nous ne cessons d'amplifier en déréférençant des produits emballés au profit de références en vrac (comme les fruits secs) et en innovant (dentifrice et déodorant en vrac  à marque Biocoop dernièrement créés ).

En France : 11 cultures principales occupent 95 % de la surface agricole utile (SAU), 70 % des cultures principales sont en blé, orge et maïs, et moins de 1 % de la SAU accueille les cultures dites mineures. Chez Biocoop, on favorise les produits issus de cultures mineures (sarrasin, chanvre...), on lutte contre l'appauvrissement des semences et on accompagne de nouvelles techniques de culture comme l'agroforesterie. 100% des cafés à marque Biocoop sont cultivés en agroforesterie.

100% de nos chocolats, cafés, thés, sucres et fruits exotiques sont issus du commerce équitable. Le commerce équitable représente 27% du CA de Biocoop :  Nord/Sud mais aussi Origine France (label Bio Equitable en France).
Il repose sur un engagement commercial de 3 ans minimum, une rémunération juste concertée entre producteur et distributeur et l'affectation d'une partie du prix à des projets collectifs d'autonomisation des producteurs.

Autres actus

AGENDA

Aucun événement pour le moment.